Solstice d’été, Fête de Litha, Nouvelle lune, éclipse, journée mondiale du yoga…

Solstice d’été, Fête de Litha, Nouvelle lune, éclipse, journée mondiale du yoga…

Le 21 juin 2020 est un jour incroyable ! Le jour le plus long de l’année mais aussi…

Une nouvelle lune plus une éclipse solaire annulaire, le soleil entre dans le signe du cancer le 20 juin. L’éclipse à lieu dimanche 21 à 9h30. Cet été, 3 éclipses au total.

Une éclipse amène un air de changement.

La lune se glisse entre la Terre et le soleil. Le diamètre de la lune est peu plus petit et laisse un anneau du soleil visible d’où le mot « annulaire ».

A la nouvelle lune, vous pouvez poser de nouvelles intentions. Le cancer apporte de la sensibilité, besoin de mieux se protéger de l’extérieur avec notre carapace pour mieux se ressourcer. Reconnaitre nos besoins essentiels, les conscientiser, s’écouter.

Cette lune nous appel dans nos retranchements, peut nous bousculer émotionnellement. Elle nous invite à continuer dans nos prises de conscience.

Le solstice d’été marque l’apothéose du cycle solaire, le soleil est à sa puissance maximale car plus proche de la Terre. Imaginez les énergies ! On reçoit une plus grande quantité de lumière.

On doit laisser partir nos parts d’ombre, être en adéquation avec qui on est vraiment.

L’été donne ses premiers fruits et le signe du cancer marque une période qui symbolise la fécondité, eaux matricielles où la vie est à son commencement originel, la maternité, la femme, l’instinct familiale, le foyer…

Ne plus se tourner vers le passé. Accepter les expériences comme faisant partie de nous-même, de notre évolution.  Accepter que tout meurt, se transforme pour renaître.

Pour la journée mondiale du yoga, il est de tradition d’effectuer 108 salutations au soleil pour marquer l’été et également, poser des nouvelles intentions.

Je le fais à cahquechnagement de saison. 108 est un chiffre sacré pour les yogis, dans l’hindouisme et beaucoup d’autres religions y font référence. Il représente l’univers. Chacun des 3 chiffres, en numérologie définit l’amour universel, l’éternité, l’éveil.

Nos malas de méditations ont 108 perles pour nous permettre de réciter 108 fois notre mantra.

Entre le soleil et la Terre, il y à 108 fois le diamètre du soleil.

La fête païenne de LITHA (se prononce « Lissa »), célèbre la mi-été, symbolise la renaissance, la fertilité. La saison des amours des animaux, des végétaux qui sortent de Terre.

On glorifie le soleil, purificateur et symbole de protection. On fait des feux de joie comme à la Fête de la Saint Jean. C’est la victoire du soleil sur l’ombre.

Quelques idées de rituels : des fleurs à faire sécher pour des tisanes ou macérats, composer une roue du soleil à accrocher dans le jardin ou un mandala naturel de protection, allumer des bougies, brûler de la lavande ou de la sauge et garder les cendres, la salutation au soleil, face à l’est…

Nouvelle phase de renaissance, de croissance, d’espoir pour encore plus de confiance en soi, en nos projets, nos rêves…

J’espère vous avoir un peu éclairé pour ce lumineux week-end qui approche ,

Namaste,

Gaëlle

Laisser un commentaire