Santosha, le contentement

Santosha, le contentement

Une branche des 5 niyamas, faisant elle même partie des 8 branches décrit dans les Yoga Sùtra décrit par Patanjali.

Accepter l’imprévu, être reconnaissant pour les petites attentions que l’on reçoit ou quand les choses se passent bien. Santosha, nous invite à ne pas juger la situation, trouver un espace calme en soi et le conserver jusqu’à la fin de l’orage.

Modérer nos attentes ou nos buts à atteindre, faire de son mieux et se détacher de la finalité, du résultat. On peut se noter les trucs cool de notre journée, pour mieux en prendre conscience.

Dans le niyama, on trouve la notion de “tapa”. On traduit souvent par austérité mais on peut le traduire, comme mener une vie simple basée sur nos besoins et non sur nos désirs. Pas facile à appliquer.

Etre dans la gratitude de toutes les choses simples de ce qu’on a dans l’instant présent mais qui rendent notre vie si spéciale.

Namaste,

Pic “L’Oeil du Yak”

Laisser un commentaire